Bsit lève 1 million €, dont 500.000 auprès de Sambrinvest

logo-bsit.png

Trouver, parfois en dernière minute, un(e) baby-sitter disponible et de confiance est de temps en temps une tâche insurmontable qui a souvent privé des jeunes parents d’un moment de délassement bienvenu. La société Subleeme (via son application pour smartphone Bsit, anciennement Airbsit) s’est donnée comme but de mettre en relation les parents en recherche de baby-sitters et ceux-ci. En digitalisant le bouche-à-oreille. En résumé, sur l’appli, de nombreux profils (âge, formation,…) de baby-sitters seront disponibles sur base de la géolocalisation de la demande (généralement le domicile). Plus besoin, dès lors, de raccompagner le baby-sitter puisqu’il habite la porte à côté. En outre, celui-ci, au fil de ses soirées passées à s’occuper des enfants des autres, aura été côté selon son efficacité, sa gentillesse, sa disponibilité,… L’appli, pour totalement mettre en confiance les utilisateurs, déterminera si le baby-sitter a déjà été employé par l’un des amis du candidat employeur. De quoi mettre en confiance les deux parties qui s’engagent encore moins dans l’inconnu. Ces critères – géographiques et amicaux – permettent aussi de faire le tri parmi les 52.000 baby-sitters répertoriés sur la plateforme.

En-dehors de cette partie B2C, Bsit développe aussi son appli en direction des entreprises en leur proposant d’offrir à leurs employés un accès illimité à Bsit ainsi que des heures de babysitting gratuites par mois pour que ceux-ci puissent assister à un événement tardif de la société ou tout simplement se détendre.

L´application numérique permet en outre de payer les baby-sitters directement via l’app, en un clic, grâce à la carte de crédit sans devoir obligatoirement passer par du cash (les deux options sont possibles). Ceci a pour avantage de ne plus s’encombrer d’arrondis pour les parents ou de paiement au comptant pour les baby-sitters.

Depuis la mi-novembre 2016, Bsit a décidé de privilégier la formule de l’abonnement qui coûte aux parents une heure de baby-sitting (le prix, déterminé par le parent, sera différent que l’on soit à Paris ou à Bruxelles). « Quand ils ont un abonnement, la majorité d’entre eux ont tendance à continuer à l’utiliser », analyse Dimitri De Boose, co-fondateur et CEO de Subleeme qui soutient avoir reversé, depuis le début de l’aventure commune, près de deux millions d’euros à ses baby-sitters.

Pour continuer à se développer à l’international (notamment, aux Pays-Bas et en France où l’appli Bsit connaît un succès fulgurant), Subleeme a un besoin d’un million d’euros. Sambrinvest a le privilège de pouvoir soutenir, via un prêt convertible de 500.000 euros, l’essor de la société, le reste de l’effort financier étant assuré par les partenaires historiques de l’entreprise. En 2016, 1,75 million d’euros avait déjà été levé.

bsit.png

Vous désirez un financement?

Quel que soit votre type de besoin, nous pouvons vous aider à construire votre montage financier.

Contactez-nous