Charleroi Entreprendre: le guichet unique au service des entrepreneurs carolos

ce.JPG

Ce vendredi 21 juin, une des salles de l'ancienne caserne Tresignies était noire de monde pour la conférence inaugurale de Charleroi Entreprendre, le nouveau partenaire des entrepreneurs sur Charleroi Métropole ! En effet, les équipes d'Héraclès, du Switch Coworking et du pôle animation économique d'Igretec se rassemblent pour former Charleroi Entreprendre, le point d'entrée unique chargé d'accompagner vos projets sur Charleroi Métropole.

CE_imago_noir.png


Des équipes complémentaires, réunies pour plus de services, plus de performance et surtout, pour vous simplifier la vie, en partenariat rapproché avec Sowalfin, Igretec et Sambrinvest.

L'occasion pour un bon nombre d'orateurs d'expliquer la genèse du projet, son contenu et son avenir. Passons en revue les grandes lignes directrices de leurs discours.

Pierre-Yves Jeholet

Vice-président et ministre de l'Economie, de l'Industrie, de la Recherche, de l'Innovation, du Numérique, de l'Emploi et de la Formation

"Une des lignes directrices de mon mandat quand je suis devenu ministre était de se mettre au service des entreprises, de mettre l'entreprise au cœur du débat. Il existe beaucoup de structures ici, encore un peu plus à Liège. C'était important qu’elles puissent travailler ensemble.Il était important de rationaliser les outils économiques. On a supprimé une série de filiales pour rendre le paysage le plus cohérent possible. Il faut voir en amont les problèmes rencontrés par les entrepreneurs pour qu’on puisse y répondre efficacement. Il existe désormais un process à Charleroi que j’aimerais qu’on puisse copier ailleurs en Wallonie. Il faut utiliser les moyens publics de la manière la plus efficace possible. Avec 1890 en Wallonie, l'entrepreneur ou le candidat entrepreneur dispose d'un guichet unique d’orientation. Un guivhet un peu trop méconnu. Ici, avec Charleroi Entreprendre, ceux-ci peuvent compter sur une plus-value avec des outils de financement, des incubateurs, des outils de déploiement économique."

Eric Goffart

Echevin des Travaux Publics, des Entreprises, des Indépendants et du Développement Numérique à Charleroi

"J'ai tenté l'expérience comme client et je suis tombé dans un monde éclaté, peu lisible. Nous avions besoin d’un peu de simplification. J'ai rencontré plein de gens motivés, jeunes ou expérimentés. Un des enjeux de Charleroi Entreprendre tourne autour de l'image, notamment celle de Charleroi par rapport à elle-même. J'ai confiance dans cette équipe. Au cours d'un team building, on a évoqué une sale équipe, dans le sens que Charleroi Entreprendre avait composé une équipe balèze."

Emmanuel Terrasse

Président sortant du CA d’Heracles

"Charleroi Entreprendre est né des travaux des groupes d’experts de Catch. Il fallait une cohérence forte en écho du désir de rationalisation des outils d’animation économique voulue par le gouvernement wallon. Il faut surmonter la difficulté qu’un entrepreneur peut avoir pour identifier le bon acteur. L’objectif n’est pas de remplacer ces acteurs mais de donner plus de visibilité, une porte d’entrée. On a dès lors décidé de regrouper de manière structurelle trois équipes : Heracles, Igretec et le Switch Coworking: trois équipes qui forment l’ossature de Charleroi Entreprendre. Je remercie les équipes d’avoir joué le jeu de cette transformation. Nous avons articulé Charleroi Entreprendre autour de quatre principes directeurs : 1. l'orientation client (répondre à un besoin des porteurs de projets, apporter un service avec une valeur ajoutée); 2. une logique de résultats (si le client est satisfait, il doit nous le dire, qu'on puisse voir qu’on a un impact); 3. arriver à un équilibre financier (mettre en place un service assuré de manière pérenne); 4. travailler avec agilité et coordination (Charleroi Entreprendre a vocation à être une structure légère, agile, capable de se reconfigurer si le client nous l’indique)."

Thomas Dermine

Directeur de la Delivery Unit de Catch

"Charleroi Entreprendre s'adresse à différents types de clients : des étudiants, des entrepreneurs et des entreprises. Ceux peuvent arriver en ou via 1890. Ensuite, on peut l'orienter vers un partenaire public ou privé. Avec un focus sur les quatre axes sectoriels (Health and Bio, Airport & Logistics, Creative and Diigital, Advanced Manufacturing) définis dans le plan Catch."

Anne Prignon

Managing Director de Sambrinvest

Sambreinvest011.jpg

"Les travaux de Charleroi Entreprendre vont s'articuler en deux phases. La première est transitoire: il était important assembler l’équipe dans un lieu unique. Une réflexion va être menée autour des programmes existants. Est-ce que ces programmes conviennent bien aux besoins des entreprises? La deuxième phase se veut pérenne pour avoir des projets qui vont au cœur des problèmes. Un focus en interne se fera sur deux volets : se lancer (accompagnement des porteurs de projets pour créer un maximum d’entreprises, dès la sortie de l’école) et se développer (accompagnement des entreprises au cours de leur vie, souvent des phases plus difficiles ou de transformation, avec un focus spécifique dans le domaine de l’économie circulaire). Deux autres volets se déploieront en concertation avec les deux autres opérateurs : se financer (avec Sambrinvest) et s’implanter (avec Igretec et les coworkings des écosystèmes sectoriels). Charleroi Entreprendre est aussi appelé à définir des business plan et à tisser un lien fort avec Sambrinvest. Tout en gardant son expertise en crowdfunding."

Renaud Moens

Directeur Général d'Igretec

"Charleroi entreprendre repose sur trois piliers : Switch, Heracles et Igretec. Nous voulions plus de collaboration, de synergie. Il n'est jamais simple d’aller vers le changement. Sébastien Croegaert (NDlR: président du CA de Charleroi Entreprendre) est un entrepreneur, un consommateur de l’animation économique et c'était important d'avoir un tel profil. Sambrinvest vient renforcer l’aspect financier de la chaîne. A Liège animation économique qui penche vers les invests. A Charleroi, nous avons un équilibre en animateur économique et financier."

Jean-Pierre Di Bartolomeo

Président du comité de direction de Sowalfin

"Il y avait une volonté de venir avec un nouvel modèle à Charleroi. C'est un projet qui concrétise la démarche dans laquelle on s’inscrit avec la reprise de l’AEI. A la Sowalfin, c'était simple, on disait oui, ou on disait non en examinant les projets finals. J'avoue que nos équipes ont été un peu suffisantes mais maintenant, avant cette étape et la remise d'un dossier bien ficelé, on a réalisé qu’il y avait beaucoup de travail. Nous avions besoin d’avoir les deux métiers : le financement et l'accompagnement. Cela faisait dix ans que nous attendions un guichet unique comme 1890. Charleroi Entreprendre s'inscrit dans une belle dynamique."

Grégoire Dupuis

Directeur de la Transformation à Charleroi Entreprendre

"Nous avons pour objectif de doubler le nombre d’entreprises créées d’ici décembre 2021 (soit plus de 20 entreprises pérennes car le but du jeu n'est pas de créer pour créer) via des parcours d’accompagnement et aussi doubler le nombre d’emplois créés via aussi d'autres programmes d’accompagnement. Après une modification de la gouvernance (nouveau CA), le regroupement des équipes, le lancement d'un nouveau site web et d'une nouvelle identité, on veut une rationalisation des activités d’accélération, réfléchir au financement, aux ressources humaines et optimaliser la coordination en interne et en externe. On veut être une structure de référence."

Thomas Dermine

"A mon sens, le service public a pour essence d'aider les candidats entrepreneurs qui naissent chez les jeunes ou chez des personnes plus précarisées. Pour celles-ci, un service comme Charleroi Entreprendre doit rester gratuit. Pour certains services, par contre, comme le coworking ou l'accompagnement de projets plus matures, une rémunération au moins partielle des accompagnants est souhaitable. Mais entendons-nous bien cette rentrée financière ne sera jamais suffisante pour couvrir tous les coûts."

Le lien vers le site Internet de Charleroi Entreprendre.

Charleroi Entreprendre dans Sudpresse , Télésambre, la DH, la RTBF, L'Echo, Igretec.

Vous désirez un financement?

Quel que soit votre type de besoin, nous pouvons vous aider à construire votre montage financier.

Contactez-nous